Lade Inhalt...

Les relations sociales et politiques entre la France et l'Allemagne depuis 1945

Hausarbeit (Hauptseminar) 2011 16 Seiten

Didaktik - Französisch - Landeskunde

Leseprobe

Table des matières

Tableau d'abréviations

Table des illustrations

1. Introduction

2. La période l'après-guerre
2.1 Les relations sociales et culturelles avant 1963
2.2 Idées de valeur différentes
2.3 Le Traité de l'Elysée - le fondement de la coopération franco-allemande

3. Le développement des relations
3.1 L’intensification de l'amitié franco-allemande
3.2 L’impact de la réunification

4. Conclusion

Bibliographie

Tableau d'abréviations

illustration not visible in this excerpt

Table des illustrations

Image 1: Le Traité a été signé à Paris, Palais de l'Elysée en 1963

Image 2: Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ)

Image 3: Georges Pompidou et Willy Brandt

Image 4: Valéry Giscard d'Estaing et Helmut Schmidt

Image 5: François Mitterrand et Helmut Kohl à Verdun

Image 6: La chute du mur de Berlin – la réunification allemande

Image 7: Berlin fête les 20 ans de la chute du Mur

1. Introduction

« Deux hommes se rencontrèrent et, à travers eux, deux pays. »

(Une citation sur la relation entre de Gaulle et Adenauer)

En 1958, il y a de cela cinquante ans, les souvenirs de la Seconde Guerre mondiale pendant laquelle Allemands et Français s‘étaient de nouveau livré des combats acharnés, étaient encore bien présents dans toute l‘Europe. L‘Allemagne s‘efforçait, après les atrocités horribles du régime nazi et la capitulation inconditionnelle, de retrouver sa place de membre à part entière dans la communauté internationale. Des efforts encouragés par la France pour faire sortir l‘Allemagne de l‘isolement et l‘intégrer dans les organisations internationales. Certes, il régnait en France une grande inquiétude de voir l‘Allemagne renaître de ses cendres mais c‘était aussi le meilleur moyen de l‘empêcher de refaire cavalier seul. En 1951, l‘Allemagne et la France ont été parmi les membres fondateurs de la Communauté économique du charbon et de l‘acier. À partir de 1955, elles sont devenues des partenaires militaires au sein de l‘Alliance avec l‘entrée de la République fédérale d‘Allemagne à l‘OTAN.

L'objectif de ce travail est de présenter le rapprochement intense des deux pays. Les relations sociales et politiques entre l'Allemagne et la France sont examinés dans le temps historique. En commençant par les relations sociales et culturelles avant 1963 il suit la présentation des Idées de valeur différentes. Dans les années soixante le Traité de l'Elysée constituait le fondement de la coopération franco- allemande. Il y avait alors une intensification constante de l'amitié jusqu'à la réunification allemande. De par son histoire, son intensité et la structure particulière de ses institutions, le partenariat franco-allemand occupe aujourd‘hui une place à part dans la coopération entre les 27 pays membres de l‘Union européenne.

2. La période l'après-guerre

2.1 Les relations sociales et culturelles avant 1963

Dans les années cinquante, on ne peut guère parler d'une approche sérieuse de la culture et de la société française et ouest-allemands, sans oublier les différences profondes entre la France et la République Démocratique Allemande (RDA).

La France et l'ancienne République fédérale d'Allemagne a unifié plus ensemble que tout moment au cours des 150 dernières années: Les deux pays sont républiques parlementaires et l'économie de marché libérale, depuis 1950 également aux États membres de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), depuis 1957 aussi de la Communauté économique européenne (CEE) et depuis 1955 alliés de l'OTAN.

Cependant néanmoins, ils se trouvaient loin séparé de plusieurs raisons culturellement et social. Les ombres de deux guerres mondiales, auxquelles la France et l'Allemagne s'étaient affrontées en opposant, chargeaient encore les relations dans les années cinquante.

Les souvenirs de la mort de beaucoup de Français et Allemands dans les batailles de la première guerre mondiale, la souvenance française de l'équipage allemand de la partie de pays occidentale dans le premier, alors les grandes parties de la France y compris la capitale Paris à la deuxième guerre mondiale, et les meurtres des résistants français et des otages, mais aussi le souvenir allemand à l'équipage français dans la région Ruhr de Rhin étaient encore présent.

2.2 Idées de valeur différentes

Les idéals dans les deux pays ont été encore très éloignées à l'époque, en laissant le voisins respectifs semblent étrangers. Ainsi des épouses et mères en France avaient plus de tolérance pour une propre activité professionnelle et une propre sphère d'activité. Des femmes travaillaient en France non seulement plus fréquemment comme professeurs ou comme médecins qu'en Allemagne. C'était déjà usuel dans les années cinquante d'envoyer les enfants dans des jardins ou dans l'école à plein temps ou de faire étudier les filles.

Dans République fédérale d'Allemagne (RFA) au contraire le travail des épouses et mères ont signifié plutôt une situation critique financière de la famille. Par conséquent, en général les femmes allemandes ont travaillé moins souvent et sont allées rarement à l'université pour étudier.

Inversement les jeunes en Allemagne recevaient plus d'espace libre autour de développer ses propres opinions. Ils ont vécu des conflits de générations plus forts et ils se sont détournés avec l'âge encore plus puissamment de leur famille d'origine. C'est pourquoi, les Allemands ont compris par la famille seulement la famille plus étroite, des parents et des frères et sœurs, en France cependant, il était normal d’intégrer la parenté, les grands-parents, les oncles et tantes et aussi les cousins. Derrière ces différences des persistantes divergences historiques sont cachés: en particulier la plus âgée et plus solide politique de libéralisme en France, et des très différentes expériences en Allemagne sous une dictature, mais aussi la diversité de l'industrialisation et le milieu social. Mais désormais les premiers efforts de la naissance de l’amitié franco-allemande ont été promus.

Premièrement, le « comité français d'échanges avec l'Allemagne nouvelle » est à mentionner. Elle a été fondée à la Sorbonne en 1948 par un groupe des germanistes, philosophes et journalistes connues. Ses membres ont été, entre autres, Joseph Rovan et Alfred Grosser, qui ont joué plus tard un rôle important de médiateur entre la France et le public allemand. Du côté allemand en 1949, l'institut allemand-français a été fondé en Ludwigsburg. Ces projets, cependant, ont dû se battre au début d'une tendance négative ou désintéressée, non seulement dans la science, mais aussi en public.

[...]

Details

Seiten
16
Jahr
2011
ISBN (eBook)
9783640862801
ISBN (Buch)
9783640863075
Dateigröße
1.4 MB
Sprache
Französisch
Katalognummer
v168637
Institution / Hochschule
UNIVERSITÉ MONTPELLIER 2 Sciences et Techniques
Note
15,0
Schlagworte
relations sociales relations culturelles Le Traité de l'Elysée l'amitié franco-allemande franco-allemande La France l'Allemagne politique relation politique Konrad Adenauer Charles de Gaulle EURO

Autor

Zurück

Titel: Les relations sociales et politiques entre la France et l'Allemagne depuis 1945