Lade Inhalt...

Les marques nominales du féminin

Étude de dix langues à comparer

Essay 2017 28 Seiten

Didaktik - Französisch - Pädagogik, Sprachwissenschaft

Leseprobe

Index

1. Présentation du domaine d’étude : les marques nominales du féminin.

2. Les langues choisies.

3. Typologie et synthèse.

4. La recherche des universaux linguistiques.

5. Bibliographie.

1. Présentation du domaine d’étude : les marques nominales du féminin

L’étude des marques nominales de féminin permet de savoir comment les langues forment le féminin des noms et aussi les conséquences syntaxiques par rapport aux autres éléments de la phrase; par exemple, la concordance entre le nom et ses déterminants.

Tout d'abord, il faut être familiarisé avec la notion de genre. Le genre est une catégorie linguistique, morphologique (masculin, féminin, neutre dans certaines langues ou même pas marqué) qui peut correspondre à la réalité; c'est-à-dire aux êtres animés, sexués (mâle/femelle). On parle alors du genre réel ou naturel.

Pour les non animés, la répartition entre le masculin et le féminin ne correspond pas évidemment à une différence sexuelle, elle est donc très arbitraire (genre dit fictif): la mesa - la table -, el sombrero - le chapeau -, etc.

La répartition des noms entre les catégories « masculin et féminin » est loin d'être adoptée par toutes les langues. Sans quitter les langues européennes, on s'aperçoit que les substantifs, les adjectifs et les articles de l'anglais sont agénériques -ils ne marquent pas le genre-. Le genre dans cette langue apparaît uniquement au niveau des pronoms personnels de troisième personne: he / she / it. Par contre, certaines langues comme l'allemand ou le russe possèdent en plus du masculin et du féminin le genre neutre.

2. Les langues choisies.

a. Le phylum indo-européen:

- Branche italique:

i. L ’ espagnol.

ii. Le roumain.

- Branche germanique:

iii. L'allemand.

- Branche celtique:

iv. L'irlandais. Branche slave:

v. Le russe.

- Branche indo-iranienne:

vi. Le hindi.

b. Le phylum afro-asiatique:

vii. L ’ arabe.

c. Le phylum élamo-dravidien :

viii. Le telugu.

d. Un isolat :

ix. Le basque.

e. Le phylum khoïsan :

x. Le hottentot.

a. L'indoeuropéen :

1. L'espagnol.

Il y a deux genres en espagnol: masculin et féminin. Il faut préciser qu'en espagnol le genre neutre n'existe que pour certains pronoms: no hablemos m á s de ello (n'en parlons plus).

L'opposition entre le masculin et le féminin est marquée par divers procédés:

1. De type lexical: padre, madre -père et mère- ; hombre, mujer -homme et femme-. Les noms suivant sont féminins en espagnol:

- Les noms qui symbolisent les êtres humains féminins: Mar í a, Carla, Andrea, etc.
- Les noms des fruits et des fleurs: la pera -la poire- ; la amapola - le coquelicot -.
- Les pays et les villes qui terminent par -a: La Espa ñ a de la Edad Media -l'Espagne du Moyen Âge-; la Barcelona moderna.

Il y a des cas où le déterminant donne l'indication du genre si la terminaison du mot n'est pas l'usuelle du féminin (-a): la sangre -le sang-; la labor -le travail-, el o la artista - l'artiste-. Dans certains cas, les noms vont changer leur sens en fonction du déterminant qui lui accompagne: el frente / la frente -le front de la guerre et celui du visage-.

Néanmoins, il y a des exceptions puisque:

- De nombreux noms d'origine grecque sont masculins bien qu’ils finissent en -a: el poema - le poème -, el cometa - le comète - ; el problema - le problème-.
- Des noms désignant des personnes de sexe masculin: un belga -un Belge-, un turista - un touriste-.
- Certains noms en -o peuvent être masculins et féminins: el/la testigo -témoin-, el/la modelo -mannequin-.
- Quelques autres mots, en nombre relativement réduit: el mapa -la carte de géographie-, el tranv í a - le tranway -, el pijama - le pyjama-, el idioma -la langue-.

L'opposition masculin/féminin n'est pas toujours marquée car il y a un certain nombre de substantifs qui sont de genre unique : les noms épicènes: la persona -la personne-, la v í ctima -la victime-. Pour les noms d'espèces comme el rat ó n -la souris- ou la codorniz -la caille- qui désignent aussi bien le mâle que la femelle dans l'espèce concernée, on fait la distinction avec les termes macho et hembra. Un canguro hembra -un kangourou femelle-.

Finalement, l'espagnol a développé un certain nombre d'oppositions en utilisant le féminin comme une marque de l'augmentatif avec diverses nuances: banca -le système bancaire-/ el banco - l'établissement bancaire-; huerta -gran jardin potager-/ huerto -jardin potager de taille plus réduite-; le ñ a -le bois de chauffage-/ le ñ o -la bûche-.

2. De type morphologique :

- avec l'opposition -o/-a: hermano, hermana -frère et sœur-.
- avec l'utilisation de suffixes :

Il a des différents suffixes en fonction de la classe grammaticale de la base à laquelle ils s'ajoutent:

Les suffixes qui servent à créer des noms féminins abstraits dérivés d'adjectifs:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Il faut remarquer que l’espagnol ne permet pas la liaison des mots comme en français, pour cela il n'y a pas de l'élision entre l'article et le nom pour "la amistad".

Des suffixes qui servent à créer des noms féminins à partir du nom masculin. Ces terminaisons sont moins fréquentes parce que en général on remplace la terminaison du masculin par -a « maestro/maestra, jefe/jefa» ou on ajoute -a capitán/capitana).

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Des suffixes qui s'attachent à des bases déverbales comme:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Des suffixes qui servent à former les diminutifs et les augmentatifs:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Le pluriel des noms féminins

Selon la règle générale, le pluriel peut se former en ajoutant -s pour les noms qui finissent par voyelle atone ou e tonique: casas /'kasas/-maisons-, comit é s /komi'tés/. Si le nom finissent par consonne ou par -y précédé d'une voyelle, on ajoute -es: ley, leyes -lois-.

Les effets de la marque nominale de féminin au niveau syntaxique

La marque nominale de féminin entraîne quelques changements par rapport aux autres unités syntaxiques de la phrase. Les éléments qu'elle modifie sont:

- Les déterminants et les adjectifs font l'accord en nombre et en genre avec le nom: la gata blanca -la chatte blanche-.

- Le pronom personnel à la troisième personne du singulier et du pluriel distingue une forme féminine : ella, ellas. D’autres pronoms comme les possessifs présentent une marque de féminin : Es m í a -c’est à moi-.

- Pour les participes passés, il y a des différents usages qui vont déterminer l'accord avec le nom féminin:
- Si le participe passé est utilisé comme un adjectif, il fait la concordance en genre et en nombre: Est á encantada -elle est enchantée-.
- Employé dans une construction de type absolu comme Llegada la hora, le pidi ó que se quedara -l'heure venue, il lui demanda de rester-; on fera l'accord du nom avec le participe passé.
- En revanche si le participe passé est utilisé dans un temps composé il ne s'accorde ni en genre ni en nombre: Ella ha salido - Elle est sortie-.

2. Le roumain

Il y a trois genres en roumain : masculin, féminin et neutre. L'opposition entre eux est marquée par divers procédés:

1. De type lexical: frate et sor ă -frère et sœur-; b ă iat et fat ă -garçon et fille-. Les noms suivants sont féminins :

- Les noms qui symbolisent les êtres humains féminins (Maria, Ioana)
- Les noms de pays et d'îles : Finlanda -la Finlande-, Rom â nia -la Roumanie-, Sardinia, Corsica.
- Les continents: Africa, America, Antarctida, Asia, Australia, Europa.
- Les fruits et les fleurs: par ă -poire-, prun ă -prune-.
- Les saisons : iarn ă -l’hiver-, prim ă var ă -le printemps-, var ă -l’été-, toamn ă -l’automne-.
- Les langues : englez ă -l’anglais-.

Le genre des animaux peut être différencié en utilisant les mots « mascul » et « femel ă » : un cangur-mascul -un kangourou mâle-.

Exceptions:

Il y a quelques noms féminins qui finissent par -i: zi -jour-, quelques jours de la semaine (luni -lundi-, marti, -mardi-, miercuri -mercredi-, joi -jeudi-, vineri -vendredi-) ; tanti - tante- et quelques autres mots d’origine étrangère comme kiwi et lady.
Les terminaisons du féminin en -o sont très rare, l’exemple le plus commun est cacao.
Quelques mots pour les noms propres de langues finissent par -u : zulu, urdu, bantu.
Quelques mots d’origine étrangère terminent par une consonne : babysitter, miss, cover- girl.
Il y a des noms qui n’ont qu’un genre comme : persoan ă , victim ă .

2. De type morphologique: opposition entre -u du masculin et - ă du féminin et l'utilisation de suffixes. En ce qui concerne les marques nominales du féminin, tous les noms féminins finissent par une voyelle, le plus souvent - ă ou -e, moins fréquemment par -a .

Les suffixes pour la création des noms féminins

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

- Des suffixes diminutifs comme:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Le pluriel des noms féminins

Les terminaisons de pluriel pour des noms féminins sont -e, -i, -le et rarement -uri. La règle générale établit que - e est utilisé pour les mots finissant par -ă, -i pour les mots finissant par -ă ou -e, et - le pour des mots finissant par -a accentué.

1) Les noms féminins au singulier finissant par -ă

La terminaison de pluriel peut être soit - e soit - i. Il faut donc apprendre le pluriel en même temps que le mot:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Il faut faire attention car quelques mots ont un pluriel différent selon leur sens:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Les changements phon é tiques des noms et des suffixes pour la formation du pluriel

La formation du pluriel peut entraîner un changement des consonnes. Les changements réguliers sont d → z,t →ț avant i et sc /șc→ șt, [k]→[ʧj], [g]→[ʤj] avant i ou e:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Les changements phon é tiques à l'int é rieur du nom

Il faut aussi faire attention aux changements vocaliques à l'intérieur du mot comme ea→ e, ia→ ie, oa→ o:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Il a quelques changements phonétiques, comme a → e, qui se produisent seulement si avant il y a un son labial:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

[...]

Details

Seiten
28
Jahr
2017
ISBN (eBook)
9783668476127
ISBN (Buch)
9783668476134
Dateigröße
683 KB
Sprache
Französisch
Katalognummer
v369952
Institution / Hochschule
Université de Nice-Sophia Antipolis
Note
17,5/20

Autor

Teilen

Zurück

Titel: Les marques nominales du féminin